Facebook
Colonies de vacances pour enfants et adolescents

Chères familles, les horaires et lieux de rendez-vous sont
communiqués par courrier 2 semaines avant le départ.

Rechercher une colo
Les enfants écoutent les explications des animateurs

L'accueil des enfants le premier jour

Arriver dans un centre de vacances le premier jour est une expérience marquante pour tout enfant, habitué ou non à la colo. Les quelques heures qui suivent l'accueil sont déterminantes et demandent à être préparées avec soin.

Il y a d'abord les habitués... Ils arrivent le premier jour au centre de vacances en terrain conquis, ceux qui connaissent déjà le plaisir de passer quelques jours ensemble, sans les parents mais avec d'autres copains. Et il y a les autres. Regards en tous sens sitôt descendus de la voiture, comme pour apprivoiser en un instant ce nouveau lieu de vie. La main qui tient fermement celle du petit frère ou de la petite soeur pendant la visite des lieux, avant la séparation qui vient. La déambulation silencieuse à travers les pièces, alors que les pensées sont pleines d'interrogations.

Avant le séjour, les enfants ne se représentent qu'une part infime de ce que va être leur colo. C'est une fois sur place que tout prend corps, en un instant. La chambre a d'un coup des murs précis, des lits disposés de cette façon, un lavabo de ce côté. Et les quelques jours de vie dans cette collectivité se dessinent alors à grands traits.

La première journée : nouveau cadre, nouvelles relations

L'organisation du premier jour par les animateurs doit être pensée pour les enfants familiers de la colo comme pour ceux qui la découvrent. Il n'y a pas deux façons différentes d'aborder les premières heures du séjour mais un même enjeu : donner des repères à chacun pour vivre sereinement et librement dans cette collectivité. L'arrivée à la colonie et la séparation d'avec les parents se font souvent en quelques instants : l'enfant se retrouve alors dans un univers étranger. Il va devoir apprivoiser un nouvel environnement, faire connaissance avec ses copains, échanger avec des adultes inconnus il y a encore quelques heures, etc. Il faut garder à l'esprit que l'adaptation demandée aux enfants est immense en ce premier jour.

Lorsque cela est possible, il est conseillé que l'arrivée des enfants se déroule le matin ou en début d'après-midi. Le groupe a alors le temps de se connaître, de faire des premiers jeux ensemble, de discuter avec les animateurs. A l'inverse, arriver en soirée est un mauvais calcul : l'installation des enfants est alors précipitée et le coucher survient alors que le centre a été à peine visité par le groupe... Difficile de trouver le sommeil dans une grande maison dont on ne connaît pas toutes les pièces !

Former de petits groupes dès l'accueil des enfants

Rangement des affaires dans les armoires le premier jour d'une colo

S'installer dans sa chambre, c'est pour un enfant le signe que la colo commence vraiment. En déballant ses affaires personnelles, la maison s'éloigne peu à peu pour laisser place à la vie en collectivité.

Parce qu'une colonie de vacances peut accueillir parfois plus d'une cinquantaine d'enfants, l'organisation doit très vite prévoir de répartir les enfants par petits groupes. Pensez à ce que ressent un enfant devant un centre de vacances qui lui paraît immense et devant une foule d'inconnus : plus vite le groupe aura été divisé en petites tranches d'âge, rassemblé dans un lieu adapté à chacun, plus l'enfant sera rassuré. Avec des mots simples, les animateurs expliqueront aux enfants les prochains moments de la journée : où ira-t-on prendre le goûter ? quand ira-t-on monter les valises ? Inutile de se lancer dans de longs discours, ils ne seront pas retenus. Mieux vaut distiller des informations tout au long de la journée en fonction des occasions, elles seront mieux mémorisées.

La répartition dans les chambres

L'installation dans les chambres est à faire rapidement, par exemple juste après des jeux de connaissance : c'est important de pouvoir ouvrir tôt sa valise et de savoir où ses affaires seront rangées. C'est aussi rassurant de découvrir son petit bout de territoire au milieu de la grande collectivité. L'enfant va pouvoir déballer sa valise, qui rassemble ses seuls éléments personnels à la colonie : c'est en quelque sorte une partie de "chez lui" qu'il a pu amener ici, d'où un lien affectif très fort.

Donner à l'enfant les moyens d'agir seul, grâce à une organisation pensée pour lui, concourt à le rassurer sur sa capacité à se prendre en charge sans la présence de ses parents.

L'ouverture de la valise est un bon moyen de parler des prochaines activités et de projeter les enfants dans ce qui les attend : la paire de bottes servira pour jouer au bord du ruisseau, la lampe de poche pour l'excursion en bivouac, etc. Surtout, un rangement soigneux des affaires permettra de faciliter la gestion des jours suivants : on apprendra aux enfants à garder leurs sous-vêtements à portée de main, sur des tablettes à leur hauteur, tandis que les vêtements qui servent moins fréquemment pourront être rangés plus haut. C'est aussi un des buts de cette première journée à la colo : donner à l'enfant les moyens d'agir seul lors des prochains jours, grâce à une organisation pensée pour lui. Tout ceci concourt à rassurer l'enfant sur sa capacité à se prendre en charge sans la présence de ses parents.

La visite du centre, élément fondamental de l'accueil

Afin de donner très tôt des repères spatiaux aux enfants, la visite complète du centre de vacances sera effectuée peu de temps après leur arrivée. Repérer les couloirs, savoir où mène tel escalier, connaître l'emplacement de la salle à manger : toutes ces informations sont capitales si l'on veut que les enfants puissent circuler librement au sein du centre de vacances. Là encore, la visite du centre s'attachera à mettre en valeur toutes les activités possibles à la colo. C'est l'occasion, dans chaque salle thématique, d'exposer quelques créations : une peinture à l'aide de pochoirs dans la salle d'activités manuelles, un avion dans l'atelier bois, etc.

L'aménagement d'un centre de vacances doit être réfléchi afin d'inciter les enfants à démarrer une activité. Que ce soit dans une salle d'activité ou sur le grand terrain d'herbe, il est nécessaire de prévoir des installations particulières avant l'arrivée du groupe (disposition du mobilier, construction d'une balançoire entre deux arbres, fléchage des lieux, etc). Les enfants doivent se sentir accueillis et percevoir que le lieu a été pensé pour eux. Cette phase est capitale et demande un investissement de toute l'équipe d'animation un à deux jours avant l'arrivée des enfants, pour préparer au mieux leur accueil.

Quelle place pour les parents à l'arrivée ?

Si l'organisation du premier jour en centre de vacances est tournée vers les enfants, les parents ne sont pas oubliés ! Lorsqu'ils arrivent en voiture à la colo, ils ont bien évidemment une connaissance globale du séjour : ils ont lu la brochure, éventuellement téléphoné à l'organisme et reçu un courrier de l'équipe de direction. Pour autant, la majorité des familles apprécient bien sûr d'être associées à la visite du centre de vacances et de pouvoir rencontrer les animateurs. Il se joue ici quelque chose d'important : si l'enfant sent que ses parents sont en confiance, il sera lui-même d'autant plus confiant.

Un accueil chaleureux autour d'un café et de quelques biscuits invitera plus facilement à la discussion. L'équipe d'animation peut en profiter pour amorcer la transition : une fois le tour des lieux effectué, on peut proposer aux premiers arrivés de commencer un jeu ensemble pendant que les parents resteront un peu en retrait à discuter avec certains animateurs. Pour l'enfant, le moment de l'au revoir sera facilité car il aura déjà fait connaissance, même brièvement, avec ses futurs copains. Pour les parents éventuellement soucieux, ils seront rassurés de voir que leur enfant a noué ses premiers liens avec le reste du groupe.

Derniers éléments pour le bon déroulement de l'arrivée

Les équipes d'animation ont souvent des idées pertinentes, dont voici quelques exemples aperçus lors de précédents séjours avec Wakanga :
- apprendre le prénom de chaque enfant au préalable : la tâche n'est pas facile et pourtant ! Exister au sein d'une collectivité, c'est se faire appeler par son prénom plutôt que par "Eh, toi là-bas avec le tee-shirt blanc !" Si les dossiers d'inscription comportent une photo, c'est intéressant que les animateurs puissent les parcourir avant le premier jour pour connaître déjà quelques prénoms.
- prévoir un petit cadeau pour chacun : c'est souvent trois fois rien, mais un petit cadeau fait toujours plaisir. Déposer par exemple sur chaque lit une carte postale du centre de vacances, c'est montrer à l'enfant qu'il est attendu.
- réfléchir à l'accueil des anciens : certains enfants viennent parfois dans le même centre de vacances depuis plusieurs années. Les animateurs peuvent s'appuyer sur ces anciens, qui connaissent déjà le fonctionnement, afin de servir de relais auprès des nouveaux.
- prévoir un premier repas conventionnel : les enfants viennent de quitter leur maison, avec tout le bouleversement que cela engendre. Les estomacs sont souvent noués à l'arrivée, d'où l'importance de prévoir un premier repas très classique. Des spaghetti bolognaise ou des pommes de terre sautées sont des plats qui rappelleront la maison et qui seront très largement appréciés !



A découvrir dans la même rubrique