Retrouvez Wakanga sur FacebookRetrouvez Wakanga sur TwitterLes colonies de vacances en vidéo
Mon espace personnelMot de passe oublié
Colonies de vacances été 2016 pour enfants et adolescents
Rechercher une colo
> >

Historique de l'association

La création de Wakanga est l'aboutissement d'un projet porté par un groupe de directeurs et d'animateurs. Depuis, le développement de l'association en terme de nombre d'enfants accueillis est continu.


Grand jeu en centre de vacances
2008 à 2010

La plongée dans le grand bain

Un pari un peu fou. Nicolas Gruau et Quentin Joste, directeurs de séjours, ont pour projet de créer une association capable de défendre un véritable projet éducatif engagé, qui devenait de plus en plus difficile à retrouver chez d'autres organisateurs. Resté en sommeil quelques mois, ce projet va connaître un coup d'accélérateur avec la disparition de l'association Les Coalas, implantée près du Havre (76), à la fin de l'été 2008. Nicolas et Quentin ont longtemps travaillé pour cette association, principalement à Montfort sur Meu (35) : quand ils apprennent que le lieu est disponible à la location pour l'été suivant, ils embarquent avec eux Elisabeth Poignant et Justine Coconnier, deux autres membres des Coalas, dans la création de Wakanga. L'association est déclarée en octobre 2008.

Un bricolage permanent. Au début, il n'y a pas de sous. Alors, on fait appel aux copains et aux parents qui adhèrent : la trésorerie monte à quelques centaines d'euros, suffisamment pour acheter un peu de matériel informatique et payer l'hébergement du site Internet. Pour le reste, ce sera du système D. Le siège de Wakanga est dans l'appartement de Quentin, l'extranet de gestion des inscriptions est programmé par Nicolas parallèlement à ses études, Justine et Elisabeth pilotent le secrétariat et la comptabilité à distance.

Echecs et maths. Après un premier été 2009 très encourageant, l'euphorie va nous pousser à des créations de séjours hasardeuses. En 2010, 2 idées de colos ne voient pas le jour faute d'inscrits suffisants. Dans notre jeunesse naïve, nous avons oublié qu'un beau projet de colo doit vraiment rencontrer son public pour être vécu. Finis les simples coups de coeur, on bâtira maintenant une colonie de vacances après une mini étude de marché et une analyse solide du prix maximum à demander aux familles. Wakanga développe ses premiers outils de gestion, encore utilisés aujourd'hui.

Inscrits en 2010 : 448


Installation des racks de stockage au siège de Wakanga
2011 à 2013

On pousse les murs et on recrute !

Du cagibi au palace. Au fil des ans, Wakanga commence à constituer un joli stock de matériel qui dort 10 mois sur 12 dans un garage et une grange mise à disposition par l'un de nos centres de vacances. Ca ne coûte quasiment rien, mais l'espace devient vite trop petit pour entreposer des couettes, des sonos, des toiles de tentes, etc. La construction d'un siège administratif et d'un local de stockage attenant est lancée en 2011 pour une livraison effective en septembre 2012. Le cadre de travail change complètement (200 m2 !) et le matériel est alors géré avec beaucoup plus de précision.

Deux permanents aux commandes. Avec l'augmentation progressive du nombre d'inscrits, la charge de travail devient difficile à absorber pour un seul salarié. Nicolas Coudray rejoint donc l'équipe au poste de secrétaire comptable. La comptabilité courante est désormais à sa charge et non plus à celle d'Elisabeth, la trésorière, qui continue cependant à définir le budget prévisionnel et à suivre les comptes de façon régulière. Il apparaît très vite capital que les administrateurs gardent un rôle prépondérant dans la conduite des affaires courantes malgré le renforcement du pôle salariés, afin de garder une vitalité associative.

Les retrouvailles de septembre. Wakanga développe les week-ends de formation interne à destination de ses militants, animateurs, directeurs et personnels techniques. Organisés en septembre, doublés ensuite d'un second rendez-vous en mars, ces temps de rencontres permettent de découvrir de nouvelles activités, d'échanger autour de nos pratiques pédagogiques, etc. Ils donnent aussi une cohérence générale à l'ensemble de nos séjours et aident à la prise de responsabilités de jeunes animateurs dans les organes décisionnels de l'association.

Inscrits en 2013 : 875


Balade en vélo dans un séjour de vaances
2014 à 2016

Le sens de l'action interrogé

Les inscrits progressent, notre organisation change. Au fil de années, Wakanga a donc étendu son nombre de séjours de vacances. Petit à petit, nous avons quitté notre fief historique breton pour découvrir la Normandie, la Vendée, le Massif Central... Cette évolution progressive a nécessité une double adaptation. D'une part, il a encore fallu renforcer l'équipe permanente avec l'arrivée de François Berthier au poste de chargé de missions pédagogiques en 2014, entraînant une refonte générale de la répartition des tâches entre les trois salariés. D'autre part, ce renfort a permis de se saisir de questions autrefois non traitées : la création d'un mémento pédagogique, la formation de nos administrateurs ou encore le séminaire de travail pour nos directeurs de séjours sont autant de projets qui ont enfin pu être sortis des cartons !

Deux révisions pour le projet éducatif. Wakanga a toujours défendu des valeurs pédagogiques trop peu représentées dans le monde des centres de vacances : véritable pouvoir de décision confié aux enfants, attention portée au rythme de vie... Si les valeurs de l'association n'ont pas varié depuis sa création, les administrateurs ont tenu à s'imposer une réécriture du projet éducatif tous les trois ans. Après une seconde version en 2012, une troisième mouture a vu le jour en 2015 : elle réaffirme notre engagement éducatif auprès des enfants et notre vision des vacances. Ce rythme triennal d'actualisation est la garantie de s'interroger en permanence sur le sens de notre action.

Et pour la suite ? Wakanga poursuit son développement en suivant deux axes : la création de nouveaux séjours sur des territoires encore jamais visités auparavant et le développement d'actions en faveur de la formation de nos militants. Dans le même temps, nous restons très attentifs au contexte général de baisse des départs en colos, en agissant auprès d'autres acteurs ou confrères pour leur nécessaire promotion.

Inscrits en 2015 : 1135