Facebook
Colonies de vacances pour enfants et adolescents

Chères familles, les horaires et lieux de rendez-vous sont
communiqués par courrier 2 semaines avant le départ.

Rechercher une colo
Un coin lecture en colonie de vacances

Aménager l'espace en colo

Les coins permanents, aménagés en différents endroits de la colonie de vacances, permettent une liberté d’action à chacun et favorisent l'activité. Il s’agit de transformer l’espace existant à l’aide de quelques aménagements.

L’aménagement de l’espace est une nécessité en colonie de vacances, plus encore quand les centres occupés n’ont pas pour fonction première l’accueil d’enfants. C’est le cas de certains centres loués par Wakanga durant les vacances comme notre colonie à la campagne à Montfort-sur-Meu, implantée dans un établissement scolaire, d’où le besoin impératif de transformer les salles de classes en lieux de vie agréables.

Aménager l’espace répond à plusieurs objectifs fixés par Wakanga. Des sanitaires équipés pour recevoir les serviettes mouillées au sortir de la douche, c’est permettre à chaque enfant d’agir sans l’aide d’un adulte. Un coin lecture attrayant et bien doté, c’est un moyen pour chacun d’entrer dans une activité individuelle et se couper quelques instants du groupe pour mieux le retrouver ensuite. Aménager l’espace, c’est plus largement inviter à l’activité : les différents coins permanents sont conçus pour répondre aux besoins d’action, de repos, d’expérimentation des enfants.

Lors de l’installation du matériel quelques jours avant l’arrivée des enfants, nous sommes régulièrement amenés à essayer de nouveaux aménagements. Chaque salle a ses propres spécificités en fonction de l'activité qu'elle est destinée à accueillir. Mais certains aménagements peuvent être employés dans n'importe quel endroit. Voici une liste de techniques utiles pour répondre à certains problèmes :

Une salle trop grande : casser l’espace

Une grande salle peut s’avérer gênante : elle résonne, elle donne une impression de vide, elle n’incite pas à se lancer dans une activité… Il convient alors d’éclater les différents espaces. Plutôt qu’une disposition du matériel le long du mur, on peut imaginer de petits ilôts au milieu de la salle qui viennent rompre l’espace. Jouer sur les revêtements de sol permet aussi de casser l’impression de monotonie : une grande chute de moquette posée dans un coin de la salle permet alors de matérialiser un espace. On peut également installer au plafond des rideaux de porte confectionnés avec des disques de couleur pour délimiter une zone.

Un couloir très long : briser l’impression de continuité

Certains couloirs sont parfois longs et débouchent sur des dizaines de chambres. Ces espaces de circulation sont froids et impersonnels. La vue de portes en enfilade conduit souvent les enfants à traverser très rapidement un long couloir. Il est possible de briser cette continuité en installant de hautes bandes de tissus tous les dix mètres en veillant à alterner les couleurs. Ces bandes de tissus peuvent alors accueillir des affiches annonçant des activités, des petites pochettes dans lesquelles chaque enfant trouvera son courrier, etc.

Permettre la modularité : installer des roulettes

Une fois aménagée, une colonie de vacances doit parfois être… réagencée. L’observation de la circulation des enfants dans les différents espaces d’un centre conduit par exemple à s’apercevoir qu’une salle est « oubliée » parce qu’éloignée des autres lieux d’activité. Dans d’autres cas, l’aménagement de l’espace peut être revu quand il ne favorise pas suffisamment le démarrage d’une activité. Aussi, nous privilégions l’installation de roulettes sur les meubles, qui permettent de les déplacer rapidement même quand ils sont chargés. Une étagère de bibliothèque ou un casier de rangement peuvent ainsi être déplacés en un instant par une seule personne.


A découvrir dans la même rubrique