Retrouvez Wakanga sur FacebookRetrouvez Wakanga sur TwitterLes colonies de vacances en vidéo
Mon espace personnelMot de passe oublié
Colonies de vacances été 2016 pour enfants et adolescents
Rechercher une colo
Les activités d’une colonie de vacances à la montagne nécessitent des apports variés et réguliers

Quelle alimentation pour une colo à la neige ?

Un séjour à la montagne l’hiver nécessite une alimentation adaptée aux activités pratiquées et aux particularités du milieu. Passage en revue de quelques principes fondamentaux pour que les enfants profitent pleinement de la neige.

Une colonie de vacances aux sports d’hiver demande une alimentation riche et équilibrée. Les besoins énergétiques des enfants sont modifiés par rapport à leurs habitudes, en raison de l’altitude, du froid, des activités physiques, de la pente des terrains, etc. Il convient donc de réfléchir aux apports indispensables et de les répartir entre les différents repas.

Le petit déjeuner

Il est capital qu’il offre des glucides sous forme de pain ou de céréales complètes par exemple. Les activités souvent intensives comme le ski ou le chien de traîneau, ainsi que les dépenses du corps pour lutter contre le froid, demanderont des apports glucidiques importants tout au long de la journée. Attention à ce que les enfants ne se contentent pas simplement de sucres rapides comme le sucre ou le chocolat. Un verre de jus d’orange assurera l’apport en vitamine C. Certains enfants n’ont pas beaucoup d’appétit au réveil : il peut-être judicieux que l’organisation de la colonie à la neige privilégie un départ en activité en milieu de matinée, afin de permettre aux enfants de prendre le temps de s’installer au petit déjeuner.

Le déjeuner

Les contraintes liées à la pratique du ski font que les repas de midi sont souvent pris au pied des pistes ou dans une salle hors sac. Dans tous les cas, il convient de favoriser des repas digestes en évitant par exemple les viandes en sauce ou la mayonnaise dans les sandwichs. Dans le cas d’un pique-nique, il faut veiller à ce que le repas ait les mêmes apports nutritionnels qu’un repas chaud, notamment en matière de sources de glucides complexes. Le thon et jambon, source de protéines, ainsi que les fromages de montagne se glisseront facilement dans un sandwich. Pourtant, certains groupes préfèrent encore partir avec un sac à dos léger en réduisant les quantités du déjeuner...

Le goûter

La collation de l’après-midi doit permettre aux enfants de se réhydrater après quelques heures passées à pratiquer le ski de fond ou les raquettes. Il fournira un apport énergétique permettant de « tenir » jusqu’au repas du soir. Des biscuits céréaliers et un fruit comme la banane seront parfaits dans l’attente du dîner.

Le dîner

Les enfants ont besoin de récupérer des fatigues de la journée. A la neige, le repas du soir revêt une fonction sociale à ne pas négliger : les enfants aiment se retrouver pour raconter leurs exploits de la journée, bien au chaud dans le centre de vacances. Les soupes de légumes assurent un réconfort indéniable. L'implantation à la montagne suppose également la découverte de spécialités comme la raclette ou la tartiflette, en veillant cependant à espacer ce type de repas au cours du séjour. L’heure du dîner a aussi son importance : pris relativement tôt, il permettra un endormissement facile des enfants avant une nouvelle journée à la neige.

Et quelles boissons ?

La déshydratation peut vite intervenir lors d’une colonie ski. Il faut se rappeler que les efforts en altitude, par la ventilation et la transpiration, font perdre beaucoup d’eau au corps. Insuffisamment hydraté, un enfant peut rapidement se blesser sur les pistes de ski. A ce titre, les apports hydriques des repas ne sont pas suffisants : il est important de partir, lors d’une journée en chiens de traîneaux par exemple, avec de l’eau ou un jus de fruit dans le sac à dos. L’hydratation doit être régulière et ne doit pas attendre la fin de l’activité. Lors d’une sortie à la journée, si les conditions le permettent, une boisson chaude apportera réconfort et facilitera la lutte du corps contre le froid.


A découvrir dans la même rubrique