Retrouvez Wakanga sur FacebookRetrouvez Wakanga sur TwitterLes colonies de vacances en vidéo
Mon espace personnelMot de passe oublié
Colonies de vacances été 2016 pour enfants et adolescents
Rechercher une colo
S'informer de la météo et des particularités du terrain sont des préalables nécessaires

Colonie ski : quelques notions de sécurité

Organiser une colonie de vacances d’hiver nécessite de réfléchir en amont aux conditions de sécurité à respecter à la neige. Aucune sortie en ski ne s’improvise : la connaissance du terrain ou l’état de fatigue des enfants sont quelques données à prendre en compte pour assurer la sécurité sur les pistes.

Bien connaître les enfants

Trop souvent oubliée, la bonne connaissance des enfants est pourtant un préalable à la sécurité en colonie ski. Il est inutile de préparer soigneusement l’itinéraire d’une sortie en ski de fond si les enfants manifestent des signes de fatigue importants et de premiers gestes d’énervement depuis la veille : l’enchaînement des activités doit tenir compte du rythme des enfants, propre à chaque groupe. Certains enfants familiers de la montagne l’hiver n’auront aucun mal à s’adapter. Pour d’autres, quelques jours seront nécessaires pour apprivoiser la raréfaction de l’oxygène et les effets du froid. Dès que la fatigue survient, il est préférable de reporter une sortie et privilégier un temps de récupération.

Les animateurs doivent également être attentifs à chaque enfant. Une observation minutieuse du groupe fera apparaître que Bruno a tendance à ne pas se couvrir assez avant de sortir à l’extérieur ou que Manon commence à tousser depuis ce matin : autant de points de vigilance à garder à l’esprit avant d’entreprendre une sortie en ski. Le fait de déléguer, comme c’est souvent le cas, l’activité ski à un moniteur diplômé n’exonère en rien les animateurs du séjour de leur devoir de vigilance. Un moniteur ne pourra rien pour un enfant qui aurait manifestement dû prévoir des vêtements plus adaptés avant de dévaler les pistes…

Bien connaître le terrain

La réglementation permet l’encadrement de certaines activités de sports d’hiver par les animateurs du séjour, sans moniteur qualifié. Il faut cependant redire que dans ce cas, constituer une équipe d’animateurs chevronnés et expérimentés en montagne est une nécessité. Une simple sortie en raquettes aux abords du centre peut rapidement virer à l’aventure épique si les animateurs n’ont pas pris garde à l’itinéraire ou à l’évolution météo.

Repérer le terrain est souhaitable avant de sortir avec les enfants. Toutefois, cela ne constitue pas une garantie absolue : le brouillard tombe vite en montagne et peut modifier les points de repères initiaux dans le paysage. Posséder une carte et une boussole peut s’avérer utile si les conditions météo venaient à changer. Dans la préparation de la sortie, on ne négligera pas de se renseigner auprès des habitants du village : ils connaissent bien le terrain, ses dangers éventuels et les caprices de la météo. Leurs conseils peuvent être précieux.

Quelques documents à posséder sur soi

Toute sortie sur les pistes de ski ou en chiens de traîneau demande une préparation minutieuse. Pour pouvoir réagir efficacement à un incident durant le parcours, les animateurs veilleront à emporter différents documents dans leur sac. Outre l’inoubliable trousse à pharmacie et ses numéros d’urgence, un plan des pistes et la liste nominative des enfants pourront être d’un secours appréciable en cas de problème.

Le directeur de la colonie hiver peut également rédiger à l’attention de son équipe une fiche mémo récapitulant la conduite à tenir en cas d’accident sur les pistes. Judicieusement glissée dans la trousse à pharmacie, cette fiche permettra d’éviter le sur-accident et limitera la panique qui peut gagner les animateurs.


A découvrir dans la même rubrique