Facebook
Colonies de vacances pour enfants et adolescents
Rechercher une colo

Nouvelle ligne TGV Bretagne : quel impact pour les colos ?

Un groupe d'enfants à bord d'un TGV duplex

L'arrivée du TGV en Bretagne va faciliter les voyages avec des gains de temps supérieurs à 30 min.

En juillet 2017, la nouvelle LGV Bretagne sera mise en service avec des trains plus rapides. Mais le gain de temps ne profitera pas à tout le monde.


Publié le 13/03/2017
Actualisé le 13/03/2017
Article lu 916 fois
0 commentaire

Quels avantages pour les petits Parisiens ?

La LGV va offrir des gains de temps intéressants, avec 39 à 45 minutes de moins pour rejoindre Rennes ou la pointe bretonne au départ de Paris. Pour les enfants et adolescents qui fréquentent nos colonies de vacances, chaque trajet direct sera donc plus agréable car moins long. Autre conséquence intéressante : certains rendez-vous en gare de Paris Montparnasse seront reculés de 30 minutes à 1 heure par rapport aux années passées. Les familles qui résident en région parisienne ou dans des départements limitrophes auront donc plus de temps pour rejoindre la gare Montparnasse. Ainsi, nous ne prévoyons pas d'accueillir les familles en gare avant 10h00 dans la grande majorité des cas. Par ailleurs, des TGV Duplex rénovés seront progressivement mis en service vers Quimper et Brest en remplacement des anciennes rames.

Les trajets en correspondance seront-ils plus rapides également ?

L'arrivée de la LGV entraîne la refonte totale de tous les horaires des trains TER. Ceci a un impact sur la majorité de nos colos, puisque les enfants empruntent majoritairement 2 trains pour venir en séjour : un TGV pour parcourir l'essentiel du trajet et un TER pour s'approcher au plus près du centre de vacances. En toute logique, les nouveaux horaires des TER ont été étudiés pour permettre une correspondance rapide après l'arrivée d'un TGV. Sauf que parfois, les temps de correspondance sont trop courts : 10 minutes seulement pour passer du TGV Paris-Rennes au TER qui emmène les enfants vers Hédé pour le séjour L'écurie fantastique ! Ce qui serait faisable par un voyageur particulier se révèle impossible pour un groupe de 15 enfants...

Y aura-t-il plus de dessertes assurées en Bretagne ?

C'est l'argument principal avancé par la région Bretagne : l'arrivée de la LGV va densifier l'offre de TER avec 10% de liaisons supplémentaires. Pourtant, une étude attentive des nouveaux horaires TER montre la disparition de certaines liaisons qui étaient avantageuses comme le direct Rennes - Caen ou la disparition du TER Rennes - Lorient le midi, qui transite désormais par Vannes avec correspondance à la clé. Si la refonte des horaires entraîne nécessairement son lot d'insatisfactions, on peut légitimement s'interroger sur la pertinence d'horaires qui ralentissent le trafic intérieur pour laisser la primauté au TGV. La grande vitesse ne sera pas pour tout le monde...

Faut-il s'attendre à une meilleure fréquentation des colos en Bretagne ?

Aucune de nos projections ne permet de s'attendre à une fréquentation plus importante de nos séjours pour les enfants voyageant depuis Paris. Bien que l'on estime souvent à 10% le potentiel de clientèle supplémentaire amenée par la LGV, les colonies de vacances ne font pas partie de cette "clientèle cible". Le choix d'un séjour est rarement fait en fonction du temps de transport, sauf dans l'éventualité où les parents amènent eux-mêmes leurs enfants en voiture au centre de vacances. Mais lorsque les participants voyagent en train, le temps de trajet n'est pas une donnée prise en compte par les parents lors de l'inscription. Ces derniers continueront à s'appuyer sur le projet éducatif, les activités pratiquées ou encore le prix du séjour comme critères de choix principaux.



Dans la même rubrique


Commenter cette page

Laisser un commentaire



Soyez le premier à commenter cette page !