Facebook
Colonies de vacances pour enfants et adolescents
Rechercher une colo

Empreintes estivales

Les enfants sont partis, les traces de leur passage sont toujours là...

Les enfants sont partis, les traces de leur passage sont toujours là...

Les vacances d’été sont finies, l’heure est venue de remettre les clés de nos centres de vacances. Ranger une colo après sept semaines de fonctionnement, c’est se plonger dans les souvenirs d’une vie collective riche et animée. Petit inventaire d’objets oubliés par leurs propriét


Publié le 03/09/2012
Actualisé le 23/05/2016
Article lu 911 fois
0 commentaire

L’affiche de chambre de Manon
Encore accrochée à la porte par d’énormes boules de Patafix, l’affiche proclame que l’entrée est « interdite aux garçons (sauf les animateurs) ». Manon l’a écrite avec Cassandra et Elise dès le premier jour de la colo. L’élaboration des règles par les trois filles a été rapide : outre l’accès interdit pour les garçons, il fallait nécessairement frapper trois fois avant d’entrer et donner un code secret pour pénétrer. Ainsi commence l’appropriation des lieux par les enfants : la chambre, repaire rassurant dans l’immensité du centre de vacances, est un ilôt à protéger dès le premier jour.

Le sweat orange de Mickaël
Combien de fois l’a-t-on croisé, ce sweat orange ? Après trois jours de colo, un animateur l’avait signalé sur une chaise de la salle de spectacle. Propriétaire inconnu. Le sweat a été revu deux jours après, cette fois posé négligemment à l’entrée de la salle à manger. Nul ne sait comment il a atterrit ici. Et toujours pas de propriétaire en vue. Puis un jour, un petit garçon de 8 ans l’a réclamé à son animateur : « Dis Julien, je trouve plus mon pull orange ». Julien l’a donné à Mickaël. Il le portait le matin du départ. En fin de matinée, il faisait chaud, Mickaël l’a enlevé. Le sweat a été oublié sur une table de la terrasse.

Le cerf-volant de Félicien
Durant la colo, Félicien s’est découvert une passion pour les cerfs-volants. Mobilisant toutes les ressources de la salle bricolage, il a passé de longues heures à en fabriquer avec l’aide d’un autre animateur passionné. Félicien a enchaîné les tests de ses cerfs-volants sur le terrain de jeu : tantôt trop lourds, tantôt trop fragiles… Les tâtonnements ont été nombreux, jusqu’à trouver les bons réglages. Félicien est reparti avec son meilleur modèle. Celui qu’on vient de retrouver en salle bricolage, c’était juste un prototype fabriqué le premier jour.

Une pièce de 2 euros (propriétaire inconnu)
Dans un centre de vacances aussi, la monnaie circule. Les enfants sont venus avec un peu d’argent de poche et qu’importe que les montants soient si différents d’un enfant à l’autre… C’est leur argent. Certains y font très attention, d’autres ont préféré le confier au directeur de peur de le perdre. Et quelques enfants ont oublié qu’ils avaient glissé des pièces au fond de leurs poches à coté d’un papier de bonbon. C’est contre la machine à laver qu’on retrouvera justement cette pièce de 2 euros, sans doute oubliée dans un pantalon…



Dans la même rubrique


Commenter cette page

Laisser un commentaire



Soyez le premier à commenter cette page !