Colonies de vacances pour enfants et adolescents
Rechercher une colo

L'autonomie sur les séjours ados, un équilibre à part

Colo ados

Lors de nos colonies de vacances avec des adolescents et adolescentes, nous donnons la part belle à l’autonomie. En effet, d’ici peu, les jeunes partiront par eux-mêmes. Mais l’autonomie, ça ne se décrète pas, ça s’apprend ! Quel meilleur endroit pour apprendre que les colos ?


Publié le 03/11/2022
Actualisé le 14/02/2023
Article lu 1347 fois
0 commentaire

    Apprendre à décider du contenu de ses journées, se rendre à l’office de tourisme, choisir des menus, faire les courses, gérer un budget, réserver un restaurant ou une session de paintball, les occasions sont nombreuses en séjour de vacances pour apprendre à faire seul ou avec ses amis !

Chez Wakanga, nous accordons beaucoup d’importance à la notion d’autonomie. C'est pourquoi nos équipes d’animation passent du temps à organiser la vie collective afin de permettre aux jeunes d'être véritablement acteurs et actrices de leurs vacances.

    Les premiers jours, l’équipe prend en charge une grande partie de la vie collective (les menus, le programme des journées…). Cela permet au groupe de prendre le temps de se rencontrer, de découvrir le fonctionnement et d’avoir des idées. Progressivement, des outils sont mis en place. Le conseil de jeunes est une instance centrale : c’est de là que va être décidé l’organisation des journées et les activités. Si les méthodes varient, le but reste le même : que les jeunes décident.

    La vie quotidienne va également être organisée. Cela peut être sous forme de planning de tâches (qui fait les menus, la vaisselle, les courses ?) ou sous forme de commission qui se rassemble sur la base du volontariat.

    L’équipe d’animation est présente pour donner le cadre des possibilités (et non, il n’est pas possible de manger uniquement des burgers et des pizzas tout au long de la colo, il va falloir des légumes !) et adapte sa posture aux besoins des jeunes présents. Elle peut faciliter les échanges, les impulser ou même se mettre en retrait quand le groupe se débrouille seul.

    Pour les activités, le temps libre est vite attendu par les jeunes. Et ça ne se voit pas toujours, mais le temps libre aussi se prépare !

Concrètement, l'autonomie sur les séjours pour ados, ça ressemble à quoi ?

Sortie en ville en autonomie

Sortie en ville en autonomie

    Nous sommes au quatrième jour de notre séjour de juillet. L'équipe d'animation composée de Louise, Rafael et Camille, présente au groupe la possibilité de mettre en place un projet jeune dans un cadre qui a été réfléchi en amont du séjour et validé par l’association. Le projet jeune a une durée maximale de deux jours et doit se dérouler à moins de 20 min du lieu de séjour pour que l'équipe puisse intervenir rapidement en cas de besoin. Un budget de 8€ par jeune est également prévu pour permettre de réaliser une activité. Si le projet se déroule sur plus d’une demi-journée, un budget supplémentaire est accordé pour permettre aux jeunes de faire des courses alimentaires.

    Les jeunes échangent entre eux... Quatre projets se dessinent : Colyne, Cédric et Younes veulent aller en ville manger une glace. Louca, Léna, Victoria et Marius veulent faire du mini-golf tandis que Selma, Guillaume, Julie et Dylan souhaitent aller au bowling. Enfin, Karim, Melvin, Bérénice, Charlotte et Elouan souhaitent passer la journée en ville puis la nuit dans un camping à 5km du camp. Pour ce dernier groupe, l'équipe se chargera de contacter les familles pour avoir l'autorisation d'une nuit en autonomie.

    Désormais, il n'y a plus qu'à faire le nécessaire pour la réalisation de ces projets : les jeunes se mettent à faire des recherches, comparent les prix, réservent et échangent avec l’équipe d’animation du budget et matériel nécessaires. Une idée nous vient pour finaliser la journée avec les groupes ayant des projets sur l'après-midi. Et si nous nous retrouvions dans un kebab pour ensuite poursuivre la soirée au camp autour de quelques jeux de société ? La proposition est alors adoptée collectivement.

    La journée et la soirée se déroulent bien. Les jeunes passant leur nuit dans le camping voisin donne régulièrement des nouvelles à l'équipe par sms. Ce petit groupe rejoindra tout le monde le lendemain matin. La vie de la colo reprend alors son cours. Lors du bilan, les retours des jeunes sont très positifs : on leur a donné des responsabilités, on leur a montré qu'on avait confiance en eux et elles et c'était rassurant pour le groupe de savoir que l'équipe d'animation était là en cas de souci.

Le groupe se retrouve au restaurant à la fin de leur temps libre

Le groupe se retrouve au restaurant à la fin de leur temps libre

    Partir, c'est grandir ! Wakanga pense ses séjours comme des espaces pour gagner en autonomie. D'apprendre à faire son lit quand on a 6 ans à la possibilité de vivre des moments sans adultes quand on en a 16, les vacances sont également une occasion de prendre le temps de mettre les enfants en situation d'apprentissage adaptée à leur âge et ce, à chaque instant du séjour. Et donc d'agir sur la confiance en eux et elles-mêmes.



Dans la même rubrique


Commenter cette page

Laisser un commentaire



Soyez le premier à commenter cette page !