Facebook
Colonies de vacances pour enfants et adolescents

Chères familles, les horaires et lieux de rendez-vous sont
communiqués par courrier 2 semaines avant le départ.

Rechercher une colo
L'observation du groupe d'enfants permet d'être attentif à leurs envies

Comment les idées d'activités viennent aux enfants ?

Avant de choisir une activité, il faut en avoir l’idée ! Différentes techniques permettent de susciter l’envie d’activité chez les enfants afin qu’ils s’approprient leur séjour.

"Qu'est-ce que vous avez envie de faire demain ?" Voilà une question souvent posée aux enfants, quand l'équipe d'animation souhaite les associer autant que possible au déroulement de leurs vacances. Mais la naissance des activités est un phénomène complexe : les propositions des enfants ont toutes des origines très variées. Elles s'inspirent de leurs habitudes, naissent de l'observation des autres copains, s'alimentent d'échanges avec des adultes... L'influence de l'environnement proche joue un rôle évident dans la construction des activités.

Poser cette simple question "Qu'est-ce que vous avez envie de faire demain ?" ne suffit pas toujours à recueillir les idées d'activités. A cet égard, le rôle de l'animateur est essentiel :

Relever les envies non exprimées

Au cours d'une journée, les discussions ne manquent pas entre enfants et animateurs. Le repas du midi, le chemin à pied vers un lieu d'activité ou la détente de la fin de journée sont autant de moments propices aux échanges. Dans ces discussions parfois anodines se cache un vrai réservoir d'activités. Par exemple, quand la petite Manon raconte qu'elle aime bien faire des crêpes chez ses grands-parents, l'animateur peut lui suggérer d'en faire durant la colonie de vacances. Quand Lucas explique qu'il pêche de temps en temps avec son père, on peut lui glisser qu'un lac se trouve justement à proximité de la colonie de vacances.

En discutant simplement avec des enfants, on peut donc les aider à mettre en place et à partager avec le reste du groupe une activité qu'ils apprécient. Les animateurs ont une meilleure connaissance des possibilités offertes par l'environnement, du matériel disponible dans le centre de vacances, des conditions budgétaires, etc. Puisque les enfants n'imaginent pas que leur activité favorite puisse être mise en place durant le séjour, c'est à l'animateur de le préciser. Le projet d'activité pourra ensuite être soumis au reste du groupe. Il est donc important que les animateurs aient un rôle d'écoute active pour déceler les souhaits qui ne sont pas exprimés de façon directe.

Susciter l'envie d'activité par un aménagement attrayant

Il ne suffit pas de déballer du matériel pour que les idées d'activités fusent. Disposer sur une table des fournitures de loisirs créatifs nécessite aussi de mettre à disposition des fiches d'activités ou de décorer l'espace avec des exemples de réalisations. Ce sont ces éléments qui vont aider les enfants à se lancer dans des activités en stimulant leur imagination.

Une salle d'activité dotée d'un espace de documentation permettra plus facilement aux enfants d'entrer en activité. L'aménagement a aussi son importance : si la salle est agréable, que les petits ilôts de tables sont suffisamment espacés et que le matériel est facilement accessible, les enfants s'y rendront et s'y installeront naturellement. A l'inverse, un espace pauvre n'incitera pas les enfants à s'y arrêter. Enrichir le milieu, que ce soit à l'intérieur du centre ou à l'extérieur, est un moyen pour que les enfants s'en emparent.

Enrichir une activité par l'observation du groupe

La vie d'un groupe réserve de nombreux imprévus. Parfois, une simple balade en forêt d'une demi-journée peut donner lieu à la naissance d'activités au long cours : quelques enfants qui se mettent à ramasser du bois, d'autres qui se mettent à imaginer une cabane et voilà comment démarre une activité spontanée ! Il est important de faire vivre cet intérêt : la tâche de l'animateur est alors de permettre la réalisation de l'activité souhaitée par les enfants et d'en organiser des prolongements si nécessaire. Par exemple, une fois la cabane achevée, on peut suggérer aux enfants d'y ajouter quelques meubles : ce sera l'occasion de réaliser une table ou des bancs en bois vert et de donner quelques techniques aux apprentis constructeurs.

Le rôle des animateurs est donc d'être attentif à ce qui se joue dans le groupe. Il est important de rebondir sur les propositions des enfants et de veiller à leur donner un espace collectif dans lequel les exprimer, afin que l'envie d'un enfant puisse devenir l'envie d'un groupe. Ainsi, les enfants auront un réel pouvoir de décision, loin des plannings d'activités définis des semaines avant la colo !


A découvrir dans la même rubrique