Facebook
Colonies de vacances pour enfants et adolescents
Rechercher une colo

La nécessaire réaffirmation du vivre ensemble

conseil d'enfants en colonie de vacances

conseil d'enfants en colonie de vacances

Si les enfants d’aujourd’hui sont les adultes de demain, c’est à bien à nous, acteurs politiques de l’éducation, qu’il revient de contribuer à leur faire découvrir les richesses d’un vivre ensemble harmonieux.


Publié le 26/05/2014
Actualisé le 23/05/2016
Article lu 1177 fois
3 commentaires

Il y a des lendemains qui chantent, et d’autres qui déchantent. Le résultat des élections d’hier ne peut laisser indifférente une association comme la nôtre, qui parle d’éducation, d’ouverture aux autres, de tolérance. Si beaucoup adoptent une attitude fataliste face à cette situation, accusant tour à tour la morosité actuelle ou l’exutoire qu’a pu représenter ce scrutin, je pense qu’il est au contraire urgent d’agir.

Il y a quelques mois, le conseil d’administration était réuni pour écrire un nouveau projet associatif, feuille de route pour les actions de l’association dans les 5 ans à venir. Nous avions alors commencé par dresser un constat de la situation actuelle afin de pouvoir ancrer le mieux possible nos actions dans la réalité. Je me souviens que justement, ce constat avait fait débat, certains le trouvant un peu fort.

Il faut dire que nous parlions tout à la fois de la montée de l’individualisme dans notre société, des scandales à répétition des mondes politiques et économiques entrainant l’émergence d’une pensée simpliste ou bien encore du repli sur soi face à des problématiques mondialisées. Une chose est désormais certaine, nous ne nous sommes finalement pas trompés.

Dès lors il apparait indispensable de dérouler notre plan d’action. Si le constat était fondé, nos intentions et objectifs le sont sans aucun doute également. Dans quelques semaines maintenant, des centaines d’enfants partiront dans un de nos centres de vacances, encadrés par les dizaines d’animateurs et de directeurs fidèles aux valeurs de Wakanga.

C’est bien durant ces deux mois qu’il va nous falloir trouver comment faire exister le vivre ensemble, idée au cœur de notre projet. Les séjours de vacances que nous organisons sont de véritables mini-sociétés et permettent à ce titre d’y rencontrer les difficultés et les joies qui sont monnaie courante à notre époque. Cette occasion doit permettre de confronter les enfants aux problèmes qui peuvent être engendrés par une vie commune pas toujours facile, mais toujours en essayant de trouver des solutions respectueuses de chacun.

Il y quelques années lors du débat sur le Contrat d’Engagement Educatif nous avions du mal à caractériser, à notre époque, cette notion d’engagement. En quoi travailler en colo ou en centre de loisirs relevait davantage d’un engagement qu’un travail plus classique ? Je crois que nous avons ici une occasion parfaite de trouver un sens à ce mot, je crois que nous avons ici une occasion parfaite de comprendre en quoi notre action est militante.

Si les enfants d’aujourd’hui sont les adultes de demain, c’est à bien à nous, acteurs politiques de l’éducation, qu’il revient de contribuer à leur faire découvrir les richesses d’un vivre ensemble harmonieux.



Dans la même rubrique


Commenter cette page

Laisser un commentaire


Sabrina | Publié le 27/05/2016

Bonjour, Je suis la maman de deux enfants qui s’apprêtent à expérimenter les colonies Wakanga l’été prochain. Nous vivons au Vietnam et mes enfants sont en classe avec des enfants de différentes nationalités, religions et langues, dans un pays où la culture est très différente de la culture occidentale. J’apprécie particulièrement le billet d’humeur du directeur et me réjouis de permettre à mes enfants de participer à un nouveau « vivre ensemble ».

Vilquin Ghislaine | Publié le 27/05/2016

Bonjour à vous, Merci pour vos paroles qui nous touchent et c’est bien le moment de se rassembler et de dire les valeurs qui nous animent. En plus c’est du vécu à Wakanga.. Pour ma fille (3ème colo à Montfort sur Meu)le conseil d’enfants est une évidence. Vous leur apprenez à prendre le temps de s’écouter, se découvrir différents, cela me parait essentiel..Continuons. A bientôt

isabelle.capaczis | Publié le 27/05/2016

Bonjour, Je suis la maman de victor Penchaud, le dj du debut juillet à Montfort sur Meu, et à la lecture du mot de Nicolas, je suis d’autant plus heureuse de confier mon loulou de 13 ans à vos bons soins, encore cette année… Victor aime l ambiance de cette colo qui ressemble à une grande famille...... A très bientôt Isabelle Capaczis