Retrouvez Wakanga sur FacebookRetrouvez Wakanga sur TwitterLes colonies de vacances en vidéo
Mon espace personnelMot de passe oublié
Colonies de vacances été 2016 pour enfants et adolescents
Rechercher une colo

Marion Picot : "Structurer et développer l’association"

Marion Picot, la directrice de Wakanga

Dès la fin de l'été, Marion Picot s'est saisie de dossiers importants, en lien direct avec le conseil d'administration.

Recrutée à la fin du mois d’août, Marion Picot, directrice de Wakanga, détaille les grands chantiers qui l’attendent dans un contexte économique positif.


Publié le 27/09/2017
Actualisé le 27/09/2017
Article lu 487 fois
0 commentaire

Peux-tu te présenter en quelques mots ?
Je suis installée depuis cinq ans sur le territoire du Pays de Brocéliande que j’affectionne particulièrement et où je m’investis tant de manière associative que citoyenne. Educatrice spécialisée de formation initiale, j’ai récemment validé un master en coordination des interventions sociales et de santé.

Tu as pu observer le déroulement des colos Wakanga juste avant ta prise de poste officielle. Quelle impression t’a laissé ta visite de différents séjours ?
J'y ai rencontré des équipes motivées, enthousiastes et soucieuses du bien-être des enfants et des adolescents accueillis. J’ai pu constater que chaque séjour a sa propre "personnalité" en fonction des jeunes, de l’équipe d’animation et de son environnement. Chaque équipe fait vivre le projet de l’association de manière cohérente et singulière.

J’ai aussi participé aux livraisons du matériel en début de séjour, à un convoyage en train et au rangement en fin de séjour. J’ai pu mesurer l’organisation et l’énergie que cela requiert pour tous, salariés permanents, bénévoles et équipes d’animation.

Tu hérites de dossiers complexes, pour lesquels une forte collaboration avec le conseil d'administration est nécessaire. Quels sont-ils ?
Le conseil d’administration est très engagé dans la vie quotidienne de l’association. Je vais petit à petit prendre la main sur certains dossiers pour faciliter la gestion courante (management de l’équipe permanente, gestion de la paie, gestion des partenariats...). L’objectif est que le CA et l’équipe salariée travaillent en collaboration, voire en synergie et continuent de structurer et développer l’association qui est dans un contexte économique favorable. L’augmentation régulière du nombre d’inscrits depuis deux ans et l’arrivée dans les prochains jours d’une assistante de gestion en contrat professionnel en sont de bons exemples.

J’accorde également une place importante à l’échange. Je souhaite favoriser un environnement où chacun peut s’exprimer librement, partager ses idées et prendre des initiatives.

L’association cherche à renforcer son ancrage local. Quelles actions pourraient être mises en place ?
Wakanga a été créé depuis bientôt dix ans sur le territoire de Montfort Communauté. Les colonies se déroulant majoritairement hors de ce territoire, l’association est, si j’ose dire, encore discrète localement. Des temps de rencontre et une plus grande interconnaissance avec les collectivités locales et leurs habitants font partie des projets réfléchis actuellement. Cela passe d’ores et déjà par un soutien de la Mairie d’Iffendic qui met à disposition un local de stockage pour l’association dont le hangar se fait trop petit. Cela passera peut-être à l’avenir, par la participation ou l’organisation d’une journée festive et ludique locale, par exemple.



Dans la même rubrique


Commenter cette page

Laisser un commentaire



Soyez le premier à commenter cette page !