Retrouvez Wakanga sur FacebookRetrouvez Wakanga sur TwitterLes colonies de vacances en vidéo
Mon espace personnelMot de passe oublié
Colonies de vacances été 2016 pour enfants et adolescents
Rechercher une colo

La colo, un enjeu moderne

Malgré leur baisse de fréquentation, les colonies de vacances sont loin d'être une survivance du XXème siècle.

La colonie de vacances, une nécessité éducative

C’est un paradoxe qui a la vie dure : les sondages disent régulièrement que les parents plébiscitent les colonies de vacances pour leur intérêt éducatif alors que leur fréquentation stagne depuis des années. Les contraintes économiques pesant sur les familles ont déjà été décrites comme le frein principal au départ. De même, la vente d’un grand nombre de centres de vacances au cours de la dernière décennie a mécaniquement influé sur le nombre d’enfants partant en colonie. Mais, le contexte économique ne doit pas servir de paravent aux organisateurs de séjours : ils ont eux aussi une part de responsabilité dans la situation actuelle.

Citons en premier lieu les offres de séjours. Certaines colos figent les participants dans une position de consommateurs de prestations, choisies et planifiées avant leur arrivée. D’autres séjours naissent en fonction d’effets de mode et disparaîtront tout aussi vite. Oui, le public a changé et la colo d’hier devait inévitablement s’adapter. Pour autant, la modernité n’est pas la seule affaire du marketing. Etre moderne, c’est d’abord répondre aux enjeux éducatifs du moment : confier un véritable pouvoir de décision aux adolescents et instaurer un cadre favorisant l’autonomie des enfants sont quelques-unes des urgences dont la colo doit se saisir.

Ensuite, l’inscription à un séjour de vacances suppose la confiance des parents. Mais les agences de voyages qui ont investi le secteur, parce qu’elles ne jouent qu’un rôle d’intermédiaires, trompent les parents sur l’organisateur réel du séjour de leur enfant. Pour lever d’éventuelles réticences des familles à l’idée de la séparation, il faut au contraire favoriser un contact direct avec l’organisateur mais aussi avec le directeur du séjour. Les chartes et les labels dont se prévalent des organisateurs de colos ne doivent pas empêcher la naissance d’un dialogue avec la famille, essentiel pour déclencher l’inscription.

Enfin, les recettes du tourisme adulte ne devraient pas s’appliquer aux colonies de vacances. Et pourtant... On voit fleurir à destination des parents des réductions de dernière minute, des ventes flash, des jeux concours. Si ces outils promotionnels permettent effectivement de diminuer le coût d’un séjour, ils participent aussi à l’opacité du secteur. Ils entretiennent également l’idée qu’une colonie ne doit être choisie qu’en fonction de son prix. Or, c’est bien le projet éducatif porté par l’organisateur qui doit susciter l’adhésion des familles, non le rabais obtenu avec un code promo.

Afficher ses intentions éducatives est une obligation légale. Nous pourrions ajouter que c’est surtout une nécessité pour renforcer le lien avec les parents et les convaincre des bienfaits d’une colonie de vacances. Les choix éducatifs nous engagent sur notre vision de l’enfant, de la société, des vacances... Le projet éducatif de Wakanga a été revu avec l’ambition de défendre fièrement notre conception d’une colonie de vacances, en prise directe avec les besoins des enfants.