Facebook
Colonies de vacances pour enfants et adolescents

Chères familles, les horaires et lieux de rendez-vous sont
communiqués par courrier 2 semaines avant le départ.

Rechercher une colo
» » »Pour une éducation apaisée
Avis sur le livre de Marie Pierre Lescure - Pour une éducation apaisée

Pour une éducation apaisée

Nos peurs adultes sont un obstacle au développement des enfants et des adolescents. Marie-Pierre Lescure invite à nous en libérer pour adapter notre éducation à leurs besoins.

Nous sommes tous, parents comme éducateurs, porteurs de peurs variées qui peuvent représenter des entraves au développement des enfants. Un environnement qui semble dangereux, une activité qui présente des risques physiques, une croyance dans l'incapacité d'un enfant à réaliser quelque chose... les facteurs limitants sont nombreux et souvent exagérés car issus de nos peurs personnelles. Ainsi, nous interdisons beaucoup d'actes à nos enfants au nom d'une sécurité qui peut rapidement se transformer en surprotection si l'on n'y prend pas garde.

Marie-Pierre Lescure, psychopédagogue qui intervient notamment en milieu scolaire, livre des clés pour remonter l'origine de nos peurs. Elles peuvent être héritées de génération en génération ou acquises au fil des années. Loin de repousser ces peurs, l'auteure nous invite à les accepter et à en trouver les causes pour qu'elles n'entravent pas le développement des enfants en leur délivrant des messages étouffants. Dans l'essentiel de l'ouvrage, Marie-Pierre Lescure détaille 30 craintes ou sujets d'inquiétude et propose de les aborder avec des éclairages accessibles, tirés de la littérature ou de son expérience de psychopédagogue. C'est d'abord à nous, les adultes, de prendre soin de nous et de nos blessures à l'âme, pour mieux accompagner ensuite les enfants dans leurs quêtes d'exploration.

Nous avons tous enregistré des limites parentales qui n'ont plus de sens aujourd'hui ou qui ne sont pas celles que l'on pourrait choisir pour nos enfants. Le monde évolue en permanence, l'éducation doit être repensée à la lumière de "l'ici et maintenant". Nous devons sortir des conditionnements reçus en héritage pour retrouver une liberté de penser et adapter notre éducation aux besoins des enfants. Devenus parents, les formules enregistrées dans l'enfance sortent de nos bouches sans y penser comme autant d'évidences incontournables. Prenons le temps de revoir le sens de nos propos. Une réactualisation peut s'avérer nécessaire !

Extrait de Pour une éducation apaisée, p. 171

La peur engendre l'interdiction

Si le livre s'adresse avant tout aux parents, les animateurs et les directeurs de colonies de vacances y trouveront une matière intéressante. L'organisation d'un séjour de vacances est en effet traversé de nombreuses réflexions collectives sur la place donnée à l'autonomie des enfants : que peut-on leur laisser faire seuls ? dans quelles situations la présence d'un adulte est-elle facultative ? le fait de grimper aux arbres est-il autorisé ? Lorsque ce point est insuffisamment abordé lors des réunions de préparation d'équipe, le risque est grand que certaines activités ou fonctionnements soient interdits, certains adultes laissant parler leurs peurs personnelles.

Nous travaillons aussi dans un secteur où les "peurs fantasmées" sont nombreuses. Lors des formations BAFA ou BAFD, il n'est pas rare d'entendre que des activités seraient interdites par la réglementation... alors qu'il n'en est rien ! "Faire de la cuisine avec les enfants est interdit pour des raisons d'hygiène" ; "Un animateur stagiaire ne peut rester seul avec un groupe d'enfants" ; etc. Ces interdictions, formulées sous le prétexte de la loi, sont en fait l'expression de craintes personnelles de responsables qui n'assument pas que le risque est par essence éducatif !


Couverture du livre de Marie Pierre Lescure

Pour une éducation apaisée
"Même plus peur !"

Auteur : Marie-Pierre LESCURE / Educat
Editeur : Chronique Sociale
204 pages
Prix : 14,50€
Voir ce livre sur le site de l'éditeur