Facebook
Colonies de vacances pour enfants et adolescents
Rechercher une colo

Partir en colo avec ses frères et soeurs

Jeux en groupe

Un séjour partagé entre frères et soeurs permet parfois de faciliter la perspective du départ en colo. Une fois sur place, les enfants d'une même famille vivent alors "leur propre vie" au sein de la colo.

Demandé par les enfants eux-mêmes ou souhaité par leurs parents, le départ de frères et soeurs dans une même colonie de vacances soulève différentes questions. L’aînée aura-t-elle son petit frère collé tout le temps à elle ?


Publié le 04/12/2012
Article lu 1933 fois
0 commentaire

Faire partir une fratrie dans une même colonie de vacances est une pratique répandue. Ce fut longtemps une habitude, quand les propositions de séjours étaient moins diversifiées qu’aujourd’hui. Mais à l’heure de franchir le pas, certains parents se montrent encore hésitants, percevant des avantages et des inconvénients à cette idée.

Ne taisons pas l’aspect pratique de la formule : une même heure de rendez-vous en gare et des démarches d’inscription facilitées sont des atouts auxquels sont sensibles bien des parents, soucieux de simplifier le départ de leurs enfants. Wakanga propose ainsi des séjours se déroulant dans un même lieu et aux mêmes dates, mais avec des activités différentes, comme dans le centre de vacances de Hédé.

Partir ensemble mais savoir se détacher

Avant un tout premier départ en colonie de vacances, la perspective de se soutenir avec son frère ou sa soeur peut décider un enfant à partir : la plongée dans l’inconnu est alors rassurante quand on est accompagné d’un grand frère ou d’une grande soeur. Attention cependant à ne pas trop exiger de l’aîné : il aura légitimement envie d’être avec des enfants du même âge que le sien durant sa colo. Lui faire porter une trop grande responsabilité vis-à-vis du benjamin de la famille paraît inutile, au risque que cette responsabilité soit étouffante.

A trop encourager les enfants à faire les mêmes activités, les parents pourraient aboutir à un effet pervers : celui que la fratrie ait du mal à se séparer pendant la colo. La prise de risque que constitue le premier pas pour aller à la rencontre des autres enfants est pourtant essentielle. Un frère et une soeur ne doivent pas se sentir trop liés au point de ne pas pouvoir faire d’activités sans être ensemble.

Préserver les liens

Conseil de jeunes lors d'un séjour itinérant

Les frères et soeurs parviennent souvent à se détacher pour se faire leurs propres copains dans le séjour.

Chaque jour, nos équipes d’animation constatent finalement que les frères et soeurs se détachent presque naturellement au cours du séjour. Après les premières heures où la fratrie reste parfois groupée, chacun perçoit vite la nécessité de se détacher. Les centres d’intérêt parfois divergents font que les frères et soeurs se dirigent vers des activités différentes, permettant une séparation sans difficulté.

Nous restons cependant vigilants pour que des liens, même de courte durée, puissent exister durant le séjour entre les frères et soeurs. L’organisation des activités dans un centre de vacances qui accueille différents séjours et tranches d’âge ne doit pas aboutir à un cloisonnement strict qui empêcherait un frère et une soeur de se croiser au cours de la journée, notamment dans des temps tels que les repas.



Dans la même rubrique


Commenter cette page

Laisser un commentaire



Soyez le premier à commenter cette page !