Facebook
Colonies de vacances pour enfants et adolescents
Rechercher une colo

Intentions éducatives

L’action éducative de Wakanga se décline en six intentions majeures, véritable ossature de l’ensemble de nos séjours

Sommaire des intentions éducatives

Pour une démarche durable

Consciente de sa responsabilité envers les générations futures, notre association promeut des actions d’éducation à l’environnement pour garantir son respect et sa valorisation. Cette politique se traduit auprès des enfants par des activités qui favorisent la rencontre avec le milieu environnant (naturel, humain et culturel). Notre association est notamment soucieuse de son impact environnemental. En ce sens, elle privilégie l’achat de produits écologiques, locaux et durables. Elle s’impose également de limiter sa production de déchets et veille à leur valorisation (réutilisation et tri sélectif).


Colonies de vacances et démarche durable
Récit d'équipe

Un groupe d’enfants s’est réveillé emmitouflé dans leur sac de couchage, encore tout groggy de cette nuit passée dans un champ prêté par un agriculteur des alentours. La veille, le groupe accompagné de l’équipe d’animation a préparé tout le matériel nécessaire à une nuit en bivouac. Le voyage jusqu’au champ s’est fait à pied à travers la forêt. Une fois sur place, il a fallu penser l’installation du camp : les tentes en rond ? en étoile ?

L'installation allait bon train quand Alain, le propriétaire du champ est venu proposer aux enfants une visite de son exploitation. Ni une ni deux, le groupe est parti pour assister à la traite du soir. Après de nombreuses questions, il était temps de retourner préparer le dîner. La veillée aux lueurs du feu terminée, les enfants se sont couchés des rêves plein la tête. Au petit matin, les tentes repliées et le sac de couchage enroulé ; rien ne pouvait laisser présager qu’un groupe d’enfants avait dormi là !


Récit d'équipe

Un dimanche matin à Larmor-Plage, un petit groupe d’ados se rend au marché avec un objectif : faire un repas en récupérant le maximum de fruits et légumes que les commerçants ne pourront pas vendre car ils sont abîmés ou « moches » et donc destinés à être jetés.

Après une heure de marché, c’est avec trois cagettes remplies de courgettes difformes, de melons pas assez gros, de tomates tachées et de fruits trop mûrs que tout le monde rentre au camping afin de composer un bon repas. Tous ces fruits et légumes seront finalement consommés lors du repas du midi. Un bon repas économique, respectueux de l’environnement et qui diminue la quantité de déchets.



Pour des vacances inventées par les enfants

Les séjours n’ont pas vocation à rendre les enfants prisonniers d’un programme d’activités et d’un fonctionnement uniquement décidés par les adultes. En ce sens, l’association défend une organisation facilitant la parole quotidienne des enfants et prenant en compte leurs envies. Elle permet aux enfants d’agir concrètement sur le déroulement des activités et de la vie collective. L’adulte favorise ainsi la naissance de projets par les enfants et les accompagne dans leur réalisation.


Choix et décisions des enfants en séjour de vacances
Récit d'équipe

Salle création, salle de jeux, atelier bois, espace détente, jardin... l’aménagement de ces coins permanents est réfléchi par l’ensemble de l’équipe, pour permettre aux enfants d’évoluer librement, de manière autonome et en toute sécurité. Ainsi, le matériel est disposé de façon à susciter l’envie d’activités, l’envie de découvrir et d’expérimenter en utilisant de nouveaux outils et matériaux. Les adultes, présents dans chacun de ces coins permanents du centre accompagnent les enfants dans leur projet d’activité.

Ainsi, Enora, 7 ans, qui ne savait pas encore ce qu’elle allait faire de sa journée au réveil, s’est promenée dans le centre et s’est laissée enthousiasmer par la fabrication d’un bateau à l’atelier bois. Voici maintenant près de 2 heures qu’elle le fabrique. Elle le mettra à la mer demain après-midi.

En passant devant la salle création, Calixte et Lenny ont choisi de s’y arrêter pour fabriquer des sculptures en argile. Cela leur permettra de décorer leur nouvelle cabane que Myla finalise avec Samuel dans le jardin avec Ninnog, l’animatrice, qui montre au binôme comment faire des nœuds de brêlage.



Pour le développement de l'autonomie

L’Agir au sens large, qu’il s’agisse d’activités accompagnées par l’adulte, de temps sans animateurs ou de vie quotidienne est un support pour gagner en autonomie. Aussi, notre fonctionnement est pensé pour garantir à l’enfant une liberté d’action importante, limitée avant tout par le cadre de la vie collective et non uniquement par les contraintes des adultes. Des temps et des espaces réfléchis par l’équipe sont aménagés pour permettre aux enfants de gagner en autonomie. Les vacances sont également une occasion de prendre le temps de mettre les enfants en situation d’apprentissage adaptée à leur âge et ce, à chaque instant du séjour, avec ou sans adulte.


Développement de l'autonomie de l'enfant
Récit d'équipe

Il est de ces petites histoires qui marquent un séjour. A la commission repas deux options possibles : profiter de la cuisine du « château » du séjour des 6/12 ans à proximité ou manger entre pré-ados à « l’annexe ». L’annexe, c’est leur lieu de vie : chambres, salles d’activités, cuisine et espace extérieur avec une petite cour.

Jérôme, 13 ans, intrigué par le barbecue qu’il n’a jamais eu l’occasion d’utiliser, décide de participer à la réalisation du repas. Il ne sait pas trop comment faire partir le feu, ni ce qu’on y met. Il ramasse du bois humide, et met beaucoup de charbon. Yoann, un des adultes du séjour, lui explique qu’il vaut mieux récupérer du vieux journal, de la cagette et lui confie toutes les astuces pour donner forme à un foyer ! Plus tard Jérôme remet à profit ce que Yoann lui a appris en partageant avec Amélie, 14 ans, les secrets d’un barbecue réussi.



Pour une véritable co-éducation

A l’heure où l’aspect éducatif des loisirs collectifs tend à être dilué dans un catalogue d’activités qui fait la part belle à la consommation, nous réaffirmons qu’offrir à un enfant un séjour de vacances est un acte d’éducation. Les équipes expliciteront leurs choix pédagogiques auprès des familles afin de les mettre en position de partenaires éducatifs. Pour que cet échange ne soit pas limité aux étapes de l’inscription en amont du départ, une communication à double sens est mise en place entre les responsables des enfants et les équipes d’animation, tout au long des séjours.


Accueil des parents
Nicolas accueille les familles sur le centre
Echange avec les familles par téléphone
Anouk, la directrice, reste disponible au téléphone


Pour un vivre-ensemble harmonieux

La vie en collectivité est, pour l’enfant, facteur d’enrichissement. Au contact de ses pairs, il construit et intègre les règles nécessaires au «vivre ensemble», fondateur d’une société de demain. Le rôle des adultes est de mettre en place des outils permettant l’intégration et l’épanouissement de chacune et chacun, notamment en prenant en compte les handicaps. Ils veillent également à l’installation de relations de qualité dans le groupe. La vie en collectivité est l’occasion, pour les enfants, d’apprendre à exprimer leurs opinions en étant dans un respect mutuel. Il s’agit aussi de grandir en apprenant à s’entraider, en coopérant dans un même projet, en se confrontant aux autres (par le jeu, par le débat), en négociant, en échangeant, en acceptant la différence.


Récit d'équipe

Le conseil d'enfants, un outil du vivre-ensemble
Donner son avis dans un groupe, exprimer son ressenti sur le séjour, écouter chaque enfant et adulte, s’exercer à trouver un consensus, proposer une solution à un problème collectif… Voici quelques enjeux des conseils d’enfants que nous défendons. Cela doit non seulement permettre aux enfants et aux jeunes de construire leurs vacances mais aussi de s’exercer à une forme de débat pour faire société. Le déroulement des conseils et les outils utilisés à ces occasions sont réfléchis et travaillés en équipe pour être adaptés au public. La ritualisation de ces temps d’échanges permet aussi à chacun et chacune de s’y impliquer pleinement après un nécessaire temps d’adaptation.


Maintenant qu'on a parlé avec Selma, on a fait la paix. Jason, 6 ans
Il ne faut pas oublier le pain sans gluten pour Younes ! Lilou, 14 ans

Pour un rythme reposant

Respect du rythme

Les vacances sont un moment privilégié pour rompre avec le rythme de vie fatigant de la période scolaire. Aussi, nos séjours doivent être un espace et un temps qui permettent à la fois la récupération physique et psychique. C’est pourquoi, les équipes d’animation ont notamment pour objectif de garantir aux participants un sommeil de qualité et en quantité suffisante. L’alternance de temps collectifs et individuels, la diminution du nombre de sollicitations, l’attention portée aux envies de chacun et chacune et la réduction des contraintes de la vie collective sont autant d’éléments qui seront réfléchis afin de permettre aux enfants ou aux jeunes d’adopter un rythme de vie profitable pendant leur séjour.


Récit d'équipe

Et si, le matin, les enfants pouvaient se lever sans attendre l’autorisation d’un adulte ? Lors de la préparation du séjour, l’équipe pédagogique était unanime : puisque le lever individualisé est inscrit dans notre projet, autant pousser la logique jusqu’au bout en permettant à chaque enfant de se lever sans contrainte horaire et sans nécessairement la présence d’un adulte dans les couloirs. Adieu système soleil/lune ou feu vert/feu rouge, place aux horloges lumineuses pour aider les enfants à se repérer lorsqu’ils se lèvent.